Lorsqu’on décide de partir en voyage en Iran, la première chose demandée par les touristes concerne la sécurité. Cette dernière ne présente aucun risque pour les visiteurs, car le pays n’est pas vraiment dangereux. Quel que soit le lieu visité, les voyageurs ne ressentiront jamais en aucun cas un sentiment d’insécurité, notamment dans la ville de Téhéran. Ensuite, on se demande si cette destination est-elle magnifique ? La réponse à cette question est tout simplement oui, parce que l’Iran offre aux voyageurs une ambiance particulière.

Téhéran, une métropole au charme ancestral

En parcourant la métropole de cette région d’Asie de l’ouest, les passionnés d’aventure et de découvertes auront l’opportunité de découvrir l’endroit le plus peuplé de l’Iran. En effet, Téhéran regroupe à elle seule 11 départements, 37 municipalités et plus de 1 350 villages. Les choses à faire sur place sont multiples et variées et il y en a pour tous les goûts. Par exemple, les amoureux de bâtisses religieuses seront séduits par la beauté de l’édifice Hosseiniyeh Ershad. La mosquée de l’imam Khomeiny ou le minaret de Panemar figurent aussi parmi les endroits à ne pas manquer lors de la visite de la ville de Téhéran.

Une série de merveilles qui valent vraiment le détour

La ville de Téhéran regorge de trésors insoupçonnés à découvrir le temps d’un circuit en Iran. Tout d’abord, les vacanciers peuvent flâner entre ses nombreux monuments. Ensuite, une escapade à travers l’avenue Vali-ye Asr contribue à un engouement exceptionnel. Il s’agit de l’avenue la plus longue de la ville et l’une des plus grandes du monde. Celle-ci regorge de plusieurs restaurants branchés ainsi que de gargotes traditionnelles qui attirent beaucoup de voyageurs et d’autochtones.

C’est l’adresse idéale pour déguster des spécialités locales telles que la Kaleh Pācheh ou les brochettes de viande avec du riz. Téhéran, c’est aussi le royaume des palais, dont le plus célèbre est celui du Golestan, lié à la dynastie Qadjare. En poursuivant la visite, les touristes peuvent aussi explorer d’innombrables galeries. Cela étant dit, la majorité des musées iraniens se trouve au cœur de la ville de Téhéran. Ces lieux détiennent une grande variété de collections sur l’Iran antique ainsi que les arts islamiques.

Les choses à voir et à faire dans la capitale iranienne

Parmi les sites immanquables de Téhéran, on peut citer la tour Milad. Celle-ci est la sixième tour de télécommunication la plus haute du monde. À l’intérieur, les aventuriers vont trouver un centre culturel, un restaurant panoramique, un hôtel de luxe ainsi qu’un hall d’exposition. Cette tour permet de profiter d’une vue imprenable sur l’ensemble de la ville. Un autre symbole de la ville de Téhéran est la Tour Azadi. Cette dernière est spécialement conçue en mémoire de la révolution et de la liberté. Elle a été inaugurée en 1971 lors de la célébration du 2 500e anniversaire de l’Empire Perse. Une balade à travers le centre historique de la ville conduit à la découverte du palais du jardin des fleurs baptisé le Palais du Golestan. Son style architectural est une véritable référence dans le monde.